Lettre du Bangladesh – Automne 2021

 Agir ensemble malgré l’adversité

Editorial des membres du COPIL

Chères amies, chers amis

Ces derniers mois en France et dans le monde l’adversité n’a pas manquée: 4ème vague COVID mondiale, conflits armés et attentats en Afghanistan, Cyclones aux Etats-Unis, inondations en Europe, tremblements de terres en Haïti. Le Bangladesh n’a pas été épargné.

Le variant Delta venu de l’Inde a occasionné une 4ème vague COVID particulièrement violente et meurtrière. Les répercussions du re-confinement sont majeures sur les plus pauvres qui se retrouvent sans ressources. Un incendie dans les camps de Rohingyas a fait de nombreuses victimes et encore plus de sans-abris. Des inondations, hélas habituelles pour la saison, ont encore fragilisé la population. Dans notre équipe, en France et au Bangladesh, plusieurs ont été confrontés à des maladies sérieuses. Et bien, malgré tout, dans la tempête, nous avons continué d’agir et ensemble nous maintenons le cap de la solidarité:

  • Le projet de construction a bien commencé et nous avons espoir de finaliser la première tranche d’ici la fin de l’année.
  • Les volontaires continuent de se mobiliser pour tenter de récolter les fonds nécessaires à la poursuite des soins.
  • Nos fondations amies: Anber, Mérieux et Wavestone continuent de soutenir nos actions.

Alors vous aussi, n’hésitez pas à poursuivre votre participation à ce projet. Par avance, un grand merci !

Les membres du COPIL

N’hésitez pas à faire un don

SOMMAIRE de la lettre du Bangladesh d’automne

Un pays de catastrophes

Les soins aux enfants

Un projet qui sort de terre

Une incroyable énergie !