170 lecteurs

La lettre du Bangladesh Printemps 2021

Editorial des membres du COPIL

Chères amies, chers amis

Il y a un an la pandémie de coronavirus débutait. Très rapidement nous avons pressenti que cela allait être différent de tout ce que nous connaissions. Nous étions pessimistes… Nous étions loin du compte.

Cette épidémie nous a conduit bien au-delà des pires prévisions et remis en question toutes nos certitudes. Chacun d’entre vous, d’entre nous avons déjà payé au prix fort les conséquences de cette épidémie et on ne mesure pas l’impact à long terme.

Le Bangladesh, les programmes d’AMD ont également été impactés de plein fouet.  Annulation des missions, des soirées, des événements pour collecter des fonds, chute vertigineuse des dons, allant jusqu’à remettre en question l’existence même d’AMD.

Et pourtant le programme Bangladesh continue. De cette épidémie ne sont pas nés que des catastrophes et de la misère.

Nous allons dans cette lettre vous parler des solutions que nous en France et notre équipe  au Bangladesh avons trouvé pour continuer de faire vivre ce projet et continuer à aider les plus pauvres à avoir accès à de l’aide  médicale et nutritionnelle. Nous allons voir comment il a été possible des réaliser des téléconsultations, des téléréunions qui nous ont ouverts des perspectives inattendues en terme de suivi, de réflexion en commun, de maintien du lien, d’autonomisation des équipes.

Oui plus rien ne sera jamais comme avant, mais de bonnes choses sont nées des contraintes imposées par la COVID. 

Nous allons vous dire comment la solidarité s’est manifestée dans ces périodes si difficiles.

Plus que jamais votre présence à nos côtés est indispensable, merci !

Les membres du COPIL

N’hésitez pas à faire un don pour eux.

………

Le sommaire de la

lettre du Bangladesh

La mission chirurgicale version 2021

Des nouvelles des enfants

Des nouvelles du programme

En France la mobilisation continue