155 lecteurs

Inauguration du sous centre de Moheskhali

L’arrivée au Centre est belle, vaste construction rose au milieu des champs, SARPV en grosses lettre bleues, ça accroche. Surprise, une construction s’élève à côté du centre dans l’enclos du mur : c’est pour les stocks de nourriture du programme nutrition SARPV-ACF (action contre la faim, le gros partenaire de la SARPV à Moheshkaly). Plusieurs pièces sont en construction sur le toit pour les bureaux d’ACF, actuellement installés au rez-de-chaussée.

Le sous centre de Moheskhali

La visite montre un vaste hall, des pièces claires, un carrelage assez luxueux paraissant fragile, des bureaux partout avec des gens qui y travaillent, les employés sont souvent très jeunes, souvent des jeunes femmes, qui relèvent certains d’ACF, d’autres de la SARPV. Quelques portes cadenassées car ACF y a installé ses ordinateurs et son ensemble onduleurs-batteries-panneaux.

Inauguration

Pas d’organisation soignante pour l’instant, une table d’examen va nous permettre les premières consultations. Nurul Ayam et Toma, jeune employée de la SARPV, nous écoutent proposer les aménagements et les préparatifs pour l’inauguration, mise en place de la plaque de marbre, surtout de mobilier et matériel de soins, physio, outillage dans l’atelier. On redistribue les pièces et leurs étiquettes, on prévoit la décoration, l’intendance, le programme du lendemain.

Tout sera parfaitement exécuté par Toma, Nurul, Jowel, Debashish, et le jour J l’inauguration se passera très bien avec des locaux bien mis en valeur. Une centaine de personnes, de nombreux notables et politiques de Moheskaly, Cox’s Bazar et Chittagong, des responsables d’organisations humanitaires, souvent dans la constellation SARPV très représentée. Shahidul et Kazi tiennent bien leur rôle d’invitants, de nombreuses jeunes femmes de la SARPV en sari bariolé font une haie fleurie au petit cortège d’invités avec à sa tête la délégation Mérieux, Pascal Vincenot, Louis Delorme et Khélil Aitout, visiblement charmés. Rien n’a manqué, accueil fleuri, ruban coupé, plaque dévoilée, locaux visités sous les explications de Kazi et Ershad, les discours -plus bavard en bangla, plus concis en anglais mais toujours pleins de gratitude, de compliments, de promesses de lendemains… Nous voilà bientôt attablés pour la collation traditionnelle, à la main ou à la cuillère, photos et vidéo témoignent de l’ambiance bon-enfant. Dernière bouchée avalée, dernière accolade échangée, notre délégation prend la route du port avec ses bagages, nous montons dans deux petits bateaux qui nous ramènent à terre et nous finirons à pieds les quelques rues animées qui séparent le port de l’aéroport, entre les boutiquiers du marché et les artisans en plein air, amusés de voir notre cortège endimanché tirer ses valises sur le sol inégal. Une belle journée.

FICHE RÉSUMÉ DE PROGRAMME

  • ACTIVITÉS : Lutte contre le handicap de l’enfant
  • LIEU : Chakaria, Chittagong, Ukhia, Ramu, Moheskhali
  • PARTENAIRES : Kinés du Monde – SARPV
  • COORDINATION : T.CRAVIARI, B.PARENT, S.VILMIN
  • FINANCEMENT : Fonds privés, AMD
  • BUDGET 2018: 200 000 €