Construction et animation d’un CREN à Tambacounda

FICHE RÉSUMÉ DE PROGRAMME
  • ACTIVITÉ : Lutte contre la malnutrition infantile.
  • LIEU : Cente de santé de Tambacounda (Sénégal Oriental).
  • PARTENAIRE LOCAL : Direction Régionale de la Santé
  • COORDINATION : M.FARNAULT, J.C.EFFANTIN, O.CATHAUD
  • FINANCEMENT : Fonds privés AMD, CONSEIL GENERAL DE L’ISERE (coopération décentralisée), Fondation ANBER, Fondation BEL
  • BUDGET 2011/2012 : 85 000 € (construction et équipement)
  • BUDGET 2013/2014 : 10 000 € (animation, formation)
  • BUDGET 2015 : 15 000 €  (soutien social, animation)

CONTEXTE

La Région de Tambacounda est située dans le Sud du Sénégal. C’est la région du pays la plus touchée par la malnutrition infantile. Selon une étude de l’UNICEF, la prévalence de la malnutrition aiguë est de 9 % et celle de la malnutrition chronique de 25 %. Ces chiffres justifient la mise en place d’un programme spécifique qui est appelé par les autorités sanitaires locales depuis de nombreuses années

OBJECTIFS DU PROJET

Le programme d’AMD met en place une action de lutte contre la malnutrition infantile à Tambacounda.  Pour cela, il est prévu la construction d’un CREN (Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle) pour les cas sévères de malnutrition et une UPA (Unité de Production de farines Artisanales) pour lutter contre la malnutrition légère en ambulatoire.

ACTIVITES

– Construction d’un CREN dans l’enceinte du centre de Santé de Tambacounda. Les plans ont été proposés par AMD et acceptés par les autorités locales compétentes. Il permettra l’hospitalisation d’environ 15 enfants pour des séjours de récupération nutritionnelle. Il permettra aussi d’accueillir les populations pour des séances d’éducation à la santé et de promotion des bonnes pratiques nutritionnelles.

– Équipement du CREN

– Formation et encadrement des personnels soignants mis à disposition par la Direction Médicale de Tambacounda.

– Animation de séances d’éducation à la santé.

Action 2015 : création d’un Fonds de Solidarité pour financer les frais des familles d’enfants hospitalisés, grâce à l’aide de la Fondation BEL. Ce fonds est géré par une assistante sociale qui évalue le niveau social des familles. L’aide permet de payer le logement, la nourriture et le transport des aidants et ainsi permet de ne pas interrompre les prises en charge au CREN pour raisons financières.

BÉNÉFICIAIRES

Population de la commune de Tambacounda = 80 000 habitants

Population de la région de Tambacounda = 500 000 habitants

Taux de malnutrition infantile aigue : 9 %

Taux de malnutrition infantile chronique : 25 %

CALENDRIER

Février 2011 : début de la construction du CREN

Juin 2011 : inauguration du CREN, démarrage des activités de soins

Février 2012 : début de la construction de l’UPA

Printemps 2013 : autonomisation du centre

Printemps 2015 : mise en place d’un Fonds de Solidarité et poursuite de l’encadrement du CREN.

FINANCEMENT

Visiteurs : 1